Rachat d’entreprise : quels sont les différents types de financement ?

Vous souhaitez racheter une entreprise mais vous ne savez pas comment financer cet achat ? Panorama des différents types de financement qui s’offrent à vous.

Un apport personnel très souvent exigé

L’apport de fonds personnels est un plus face aux divers financeurs. Généralement compris entre 20% et 30% du prix de rachat de l’entreprise, l’apport personnel démontre aux financeurs la motivation de l’acheteur quant à son projet. En cas de demande d’un prêt bancaire, l’apport personnel est souvent exigé par les établissements de crédit.

Les prêts d’honneur

Ces prêts à taux zéro viennent compléter l’apport personnel. Octroyés sans exigence particulière, ils ont un effet de levier qui permet d’accéder plus facilement aux prêts bancaires. Les prêts d’honneur peuvent être sollicités auprès des organismes extra-bancaires (réseau France Initiative, réseau entreprendre, certaines collectivités locales…)

L’appel privé à l’épargne

Le rachat d’une entreprise peut également être financé par des apports de capitaux provenant d’investisseurs qui compléteront votre apport personnel. Vous pouvez faire appel à des membres de votre famille, des amis, des collègues. Leurs apports de capitaux seront rémunérés par l’octroi de parts de propriété de l’entreprise qui seront fonction des sommes apportées.

Le prêt bancaire

Vous pouvez solliciter votre établissement bancaire afin d’obtenir un crédit pour réaliser votre opération de rachat d’entreprise. Un apport personnel sera alors exigé. La majorité des prêts accordés pour le rachat d’une entreprise ont une durée maximale de 7 ans.

Les financements Oséo

L’établissement français de soutien à l’innovation et la croissance des PME peut accorder des financements pour le rachat d’une entreprise :

  • Le crédit « mezzanine » appelé Contrat de développement transmission est un prêt destiné à soutenir votre banque. Ce prêt peut varier de 40 000 à 400 000 €. Il ne peut être octroyé qu’en soutien d’un prêt bancaire d’une durée minimum de 5 ans. Si la durée du prêt est de 7 ans, aucun remboursement n’est demandé durant les 2 premières années afin de faciliter le rachat de l’entreprise
  • Le crédit « PCE » est un prêt de 2 000 € à 7 000 € d’une durée de 5 ans. Son remboursement débute 6 mois après l’obtention du prêt. Il ne peut être octroyé que si un concours bancaire a été mis en place (financement du matériel…) de plus de 2 ans et dont le montant est au moins égal au double de celui-ci.

Les aides et subventions

La plupart des aides et subventions sont accordées par l’Etat ou les collectivités territoriales.

Les personnes souhaitant racheter une entreprise peuvent demander à bénéficier de :

  • L’ARCE.

L’Aide à la Reprise ou à la Création d’Entreprise est octroyée par Pôle Emploi au demandeur d’emploi qui souhaite créer ou racheter une entreprise. Cette aide consiste en un versement de 45% des allocations chômage restant dues au jour du rachat de l’entreprise.

  • La NACRE.

Le Nouvel Accompagnement pour la Création ou la Reprise d’Entreprise est une aide dont le but est d’accompagner les personnes souhaitant créer ou racheter une entreprise pour obtenir un financement (prêt à taux 0 variant de 1 000 € à 10 000 € sur une durée de 5 ans).