Les termes liés à la cession d’entreprise

Business Plan

Document présentant le plan de développement de l’entreprise sur 3 à 5 ans. Il détaille les domaines commerciaux (produits, moyens de productions) techniques, informatiques et financiers, ainsi que l’environnement (la concurrence directe et indirecte…), la dimension humaine (organigramme, profil de l’équipe dirigeante…), etc. Lié à la cession d’entreprise, il est indispensable lors d’une levée de fonds.

Cédant / Cessionnaire

Dans une opération de cession d’entreprise, le cédant correspond à la personne qui vend sa société et le cessionnaire correspond à l’acquéreur.

Due Diligence

Audit juridique, financier, social et organisationnel complet d’une société. Lors d’une procédure de transmission entreprise, cet audit va permettre d’affiner son évaluation et de confirmer ou d’infirmer la lettre d’intention.

Effet de levier

Ou Leverage. Effet multiplicateur qui s’exerce lorsque la rentabilité économique d’une entreprise est supérieure au coût de sa dette. Par exemple, un rachat de société de 600K€ avec un apport de fonds propres à 200K€ et une dette à 400K€, l’effet de levier sera égal à 2. Dans les faits, le coefficient multiplicateur est rarement supérieur à 3.

Garantie de passif

Lors d’une cession d’entreprise, la garantie de passif permet à l’acquéreur de se protéger de l’augmentation du passif après le rachat de société,  dont la cause serait antérieure à l’opération.

Lettre d’intention

Ou LOI – Letter Of Intent. Formalité administrative où l’acheteur affirme sa volonté d’acquérir la société : la lettre précise entre autres choses, le pourcentage de capital qu’il souhaite acheter et mentionne les modalités de paiement prévues.

Rentabilité des capitaux propres

Ou ROE – Return On Equity. Rapport entre le résultat net et les capitaux propres d’une entreprise. Plus le rapport est élevé, plus il est aisé de recourir aux marchés financiers pour lever des fonds car les investisseurs bénéficieront alors d’une bonne rentabilité par rapport à leur apport.

Rentabilité économique

Ou ROI – Return On Investment. Ratio qui permet de comparer les performances d’entreprises dans un même secteur d’activités. Il se calcule en divisant le résultat net par le total des actifs ou des capitaux engagés.

Résultat net

Différence entre l’ensemble des produits et des charges d’une entreprise sur un exercice. Lors d’une cession d’entreprise, il peut servir à son évaluation. Il correspond à la somme de tous les résultats de la société. Résultat net = résultat d’exploitation + résultat financier + résultat exceptionnel – participation des salariés au résultat – impôt sur les sociétés.

Risque d’entreprise

Risque qui inclut aussi bien le risque financier que le risque commercial lors d’une cession d’entreprise. Le premier induit le danger de ne pas couvrir ses charges financières et le second celui de subir une variation des bénéfices, résultat d’une évolution du marché et/ou de la structure des coûts.

Taux d’actualisation

Taux utilisé lors de l’évaluation entreprise pour convertir des valeurs futures en valeurs actuelles. Généralement, il prend en compte le taux d’intérêt du marché pour une durée comparable, en intégrant éventuellement le taux d’inflation (alors anticipé). Parfois, on ajoute également une prime de risque.

Valeur comptable

Différence entre les actifs et les passifs d’une entreprise : la valeur comptable est tout ce qui revient aux actionnaires après la vente de l’entreprise et le remboursement de ses dettes.