Cession de PME : les différentes possibilités

Vous voulez vendre votre PME, mais vous ne savez pas comment trouver un acheteur ? Voici plusieurs possibilités qui s’offrent à vous.

 

Cession d’entreprise : comment vendre votre PME ?

Si vous avez défini un profil-type de l’acquéreur que vous recherchez, vous devez avoir une idée des moyens que vous allez mettre en œuvre pour trouver cet « acheteur idéal ». Vous pouvez utiliser les moyens suivants :

  • les bases de repreneurs de certaines organisations comme l’APCE (Agence Pour la Création d’Entreprise), les chambres des métiers ou les CCI (Chambres de Commerce et d’Industrie), ces dernières pouvant également servir d’intermédiaires entre vous et des acquéreurs potentiels ;
  • les annonces publiées sur Internet (sur des sites généralistes ou spécialisés) : pour éviter une trop grande publicité sur la cession de votre PME, vous pouvez choisir de publier une annonce anonyme ;
  • les annonces des journaux spécialisés concernant votre secteur d’activité ;
  • les annonces de journaux généralistes ;
  • le bouche à oreille et le contact direct avec des entreprises qui pourraient être intéressées par l’acquisition de votre PME (concurrents, fournisseurs, clients…) ;
  • une agence ou un cabinet spécialisé dans la cession-acquisition d’entreprises, qui peut vous proposer un accompagnement tout au long du processus de transmission.

 

Le problème de la confidentialité

Même si vous devez communiquer sur votre projet de cession d’entreprise, vous avez aussi peut-être des raisons de garder une certaine confidentialité vis-à-vis de vos salariés, de vos concurrents, clients, ou fournisseurs. De toute manière, il vous faudra à un moment ou à un autre l’annoncer autour de vous… C’est pourquoi il vaut mieux que le temps passé à la recherche d’un acquéreur ne soit pas trop long, afin de ne pas déstabiliser durablement la PME.

 

Faites partie d’un réseau

Si vous voulez que la cession de votre PME reste confidentielle, vous pouvez commencer par rechercher des conseils auprès de réseaux d’entrepreneurs, ou auprès des CCI et des chambres des métiers qui proposent des réunions d’information qui vous permettront d’éclaircir tous les points juridiques, financiers et administratifs concernant la transmission d’entreprise.

 

Prospectez !

Si vous avez déjà une idée de personnes ou d’entreprises, qui pourraient être intéressées par l’acquisition de votre PME, n’hésitez pas à leur en parler directement. N’oubliez pas cependant de leur demander de garder une certaine confidentialité sur votre démarche. Le bouche à oreille peut fonctionner pour vendre une société à condition d’en parler aux bonnes personnes.

 

La publication d’une annonce

Si vous publiez une annonce de cession, quel que soit le média (Internet, presse…), vous devez rédiger un texte précis pour qu’un acheteur potentiel se fasse une bonne idée de la PME : localisation, chiffre d’affaires, potentiel de l’entreprise, nombre de salariés… Vous pouvez mettre quelques photos tout en respectant la confidentialité que vous voulez donner à l’annonce. Si elle n’est pas assez précise, vous risquez d’être contacté par des acquéreurs qui n’ont pas forcément le bon profil.

 

Passer par une agence ou un cabinet spécialisé

Si vous avez peu de temps à consacrer à la cession de votre entreprise ou bien si vous ressentez le besoin d’être épaulé par des professionnels spécialisés dans la vente de PME, vous pouvez utiliser les services d’une agence ou d’un cabinet de cession.