Vendre son entreprise : trouvez et évaluez votre repreneur

Vendre son entreprise a souvent une portée affective : étant le fruit d’un dur labeur pour mener l’entreprise jusqu’à sa réussite, il s’agit de trouver le repreneur idéal, qui puisse pérenniser votre activité, et perpétuer vos valeurs. Dans le cas d’un rachat de société avec des salariés, la dimension humaine est également à prendre en compte.
Après avoir élaboré le Business Plan, exposé clairement les motivations et les exigences souhaitées, il est temps de réaliser une annonce pour vendre son entreprise et trouver un repreneur.

La transmission entreprise peut bénéficier à votre entourage : Famille et amis

A Savoir

Vendez votre établissement dans les meilleures conditions !

BENEFICIEZ :

  • D’une diffusion anonyme et confidentielle de votre offre.
  • D’un accompagnement jusqu’à la conclusion du contrat
  • Des meilleures garanties financières
  • D’équipes réactives et de moyens efficaces

La démarche traditionnelle pour vendre son entreprise est de préserver au maximum le caractère confidentiel de votre projet et de chercher tout d’abord un repreneur dans le cercle intime puis de l’élargir peu à peu :

  • Votre famille : Au-delà de l’aspect financier, il s’agit de prendre en compte également l’aspect relationnel des différents membres d’une même famille. Malgré cela, vendre son entreprise à la famille vous confère un certain suivi de vos valeurs et de l’état d’esprit général.
  • Vos salariés : En commençant votre prospection tout d’abord auprès des cadres de confiance, vous proposerez ensuite à l’ensemble de l’entreprise. Faites attention cependant à l’impact psychologique dû à l’effet d’annonce de la vente, un business plan bien présenté peut suffire à redonner confiance assez rapidement.
  • Les acteurs de la filière : Qu’il s’agisse des fournisseurs, des clients voire des concurrents parfois, vendre son entreprise à des acteurs qui connaissent l’activité est un réel « plus » pour le devenir de la société.

Comment vendre son entreprise avec des contacts professionnels ?

Si le « premier cercle » n’est pas disposé à se porter acquéreur de votre entreprise, vous pouvez demander l’aide des personnes plus éloignées, avec qui vous travaillez et en qui vous avez déjà confiance :

  • Vos conseillers : votre banquier, votre expert-comptable, votre notaire, votre avocat  pourront éventuellement utiliser leur réseau pour la recherche repreneur entreprise, multipliant ainsi vos chances de trouver une personne intéressée.
  • Votre Chambre de Commerce et d’Industrie ou votre Chambre de Métier : de nombreux conseillers spécialisés dans la transmission entreprise peuvent vous guider dans le processus et vous mettre en contact avec la demande d’acquisition.
  • Des acteurs privés : un cabinet de cession d’entreprise et une agence vente entreprise sont des exemples d’acteurs privés pouvant réunir l’offre et la demande.

Le rachat de société via Internet

Pour vendre son entreprise, Internet est aujourd’hui une plateforme de communication très efficace pour élargir votre recherche repreneur entreprise. Réunies sous l’appellation « bourses d’opportunités », de nombreux sites peuvent publier votre annonce pour vendre son entreprise : OSEO, Réseau Transcommerce (CCI), Transmission (Chambres des Métiers), PMI Contact (CRCI), etc.

Je veux vendre mon entreprise à un bon repreneur

Chaque offre doit ensuite être étudiée minutieusement. Une rencontre physique avec le repreneur potentiel pourra vous permettre de mieux évaluer ses motivations et ses atouts. Un entretien est souvent l’occasion de collecter des informations précieuses pour prendre votre décision : projet de reprise avec ses objectifs et ses perspectives, projet de vie personnel, valeurs, sensibilité, etc.
Si la personnalité et les plans du futur acquéreur vous satisfont, il s’agit ensuite de vérifier sa capacité financière, ses moyens humains et son expérience professionnelle du secteur.
Avec ces deux approches, vous pouvez écarter rapidement les candidats les moins sérieux et gagner du temps. Mais globalement, pour vendre son entreprise dans les meilleures conditions, vous devez absolument avoir des intérêts communs avec votre repreneur. Dans cet esprit, il est conseillé de l’accompagner quelques mois après la cession, pour que la transition profite à tous.