La vente d’une entreprise dans le secteur du bâtiment

 

Le secteur du bâtiment, particulièrement sensible à la conjoncture économique, a enregistré un retour de la croissance en 2011, après deux années de baisse consécutive de l’activité.

 

Un secteur en croissance en 2011

Début 2012, il apparaît que la trésorerie des petites entreprises du bâtiment connaît une amélioration car, fin 2011, le BTP a vu une augmentation de son activité. C’est surtout le marché de la construction neuve qui a progressé, tandis que le marché de la rénovation subit encore la baisse du pouvoir d’achat des ménages. Une conjoncture légèrement plus favorable pourrait favoriser la vente d’entreprises dans de bonnes conditions financières.

 

Les entreprises du bâtiment à la vente

En 2008, on estimait qu’environ 80 000 entrepreneurs du BTP partiraient à la retraite dans les dix années suivantes. La grande majorité des entreprises concernées comptent moins de dix salariés. Si vous êtes en passe de devenir retraité du bâtiment dans les années à venir, il est important d’anticiper la vente de votre société, car il serait dommage de voir disparaître l’activité que vous avez créée et développée au cours de votre vie professionnelle !

 

Les difficultés lors de la vente d’une entreprise dans le BTP

Soyez conscient des difficultés qui peuvent entraver votre projet de cession d’entreprise :

  • vente d'une entreprise du batimentles difficultés psychologiques : vous avez peut-être créé votre société, vous vous êtes beaucoup investi dans cette aventure et il vous faudra passer la main… Vous devez faire un travail sur vous-même pour ne pas trop appréhender la vente de votre entreprise et vous projeter positivement dans l’avenir ;
  • la confidentialité : il vous faudra fixer des règles de confidentialité si vous ne voulez pas que vos clients, fournisseurs, concurrents et salariés ne soient pas au courant de la cession envisagée ;
  • les difficultés familiales si votre conjoint, vos enfants, sont impliqués dans l’entreprise ou si vous envisagez une transmission familiale ;
  • votre rapport à la valeur de l’entreprise : vous chercherez à tirer profit de cette vente, mais il vous faut aussi trouver le repreneur qui soit à même de reprendre votre entreprise de travaux public dans de bonnes conditions.

 

Les bonnes conditions pour transmettre une entreprise dans le bâtiment

Voici quelques conseils pour bien transmettre votre société :

  • n’attendez pas d’avoir 60 ans pour réfléchir à la vente de votre PME et anticipez la transmission au moins deux années à l’avance ;
  • prévoyez des revenus de retraite qui ne dépendent pas uniquement des bénéfices que vous tirerez de la vente de l’entreprise ;
  • réalisez des investissements dans les années précédant la transmission pour vous donner toutes les chances de céder votre société dans de bonnes conditions ;
  • faites vous conseiller par des professionnels ;
  • définissez un profil-type du repreneur, ses compétences techniques que vous attendez de lui  dans le métier du bâtiment mais aussi en gestion;
  • prévoyez une période d’accompagnement de votre repreneur suffisamment longue pour qu’il puisse prendre votre suite correctement.

 

Evaluation de l’entreprise

Effectuez un diagnostic de votre société avant de la proposer à la vente. Préparez les bilans comptables, listez les points forts et les points faibles de l’entreprise pour pouvoir réaliser des améliorations et la présenter sous son meilleur jour au moment de la vente. Préparez un document résumant son activité dans le BTP et ses perspectives de développement, comme un business plan.